• 33 (0)4 94 18 98 98

Loi Alur : Et maintenant les garages à vélos !

La loi Alur introduit une autre nouveauté pour les copropriétés dotées d'un parking. Si elles ne sont pas équipées de garages à vélo sécurisés, le syndic devra inscrire à compter du 1er janvier 2017 la question de l'installation de ces équipements à l'ordre du jour de l'assemblée générale annuelle. Le syndic doit également joindre les devis correspondants.

Les copropriétaires qui le souhaitent pourront ainsi voter des travaux en ce sens.

A compter du 1er janvier 2017, l'article 24-5 de la loi de 1965 devient :

"Lorsque l'immeuble possède des emplacements de stationnement d'accès sécurisé à usage privatif et n'est pas équipé de stationnements sécurisés pour les vélos ou des installations électriques intérieures permettant l'alimentation de ces emplacements pour permettre la recharge des véhicules électriques ou hybrides ou des installations de recharge électrique permettant un comptage individuel pour ces mêmes véhicules, le syndic inscrit à l'ordre du jour de l'assemblée générale la question des travaux permettant le stationnement sécurisé des vélos ou la recharge des véhicules électriques ou hybrides et des conditions de gestion ultérieure du nouveau réseau électrique, ainsi que la présentation des devis élaborés à cet effet".